Poèmes

Retrouvez quelques poèmes écrits « sur le vif » par Jean-Michel Léglise et publiés sur son blog.

  • Poèmes

    Avant d’être un poète, il faut avant tout être un lecteur

    Dansune vieille pochette,j’y trouve une feuille volantesur laquelleun mauvais poèmea été rédigé à la machine à écrire ;quelques tachesjaunis­santesmarquent le tempsd’une manière perfide. En le reli­sant,je me souviensde la prove­nancede cette feuille volante,elle fut déchi­réedu manus­critenvoyé à un poète plus âgé,plus quali­fié que moi ;il…

  • Poèmes

    Un brace­let brési­lien coloré sur la cheville gauche

    Les portes de la rame de métros’en­trou­vant à peine,un flot compact de voya­geursse déverse sur les quaisrecher­chantl’air libre de la surface,pour l’at­teindre,l’ag­glo­mé­rat d’hu­mainsemprunteau pas de chargeles esca­liers ou les esca­la­tors.  Les uns à peine échap­pésdu boyau métal­lique,voilà que les autres…

  • Poèmes

    Le verre vide sur le comp­toir

    — Un vin cuit s’te plaît !demande le petit homme accoudé au comp­toir du bar ;— Et glou et glou et glou !Par ici… l’igloo ! braille-t-ilau barman qui reste silen­cieux en servant le verre,tous les deux se regardentavec un sourire de circons­tance. les…

  • Poèmes

    Et la fessée promise ? Déjà de l’his­toire ancienne

    — Tu veux une fesséedevant tout le monde ?Non ? Alors main­te­nant,tu m’écoutes !pour­tant elle se dandineet conti­nue son numéro. Elle tour­noie,tour­noieet conti­nueà tour­noyeren tenantavec fermeté, à l’aide de sa petite main droite,la barre grisesituée devant elle ;à chaque station passéeson pèreest davan­tage énervé.…

  • Poèmes

    Les jeunes femmes dansent pieds nus sur le zinc

    Au-dessus de ma tête,l’opa­cité du ciel recouvre les arêtes des immeubles,la pénombre de la nuit accom­pagne mes pas. écho sur le trot­toir Au carre­fourme déci­derentre une ruelle sinistre et calmeet une rueaux murmures bruyants ;par-devantmon ombre agile,proje­tée au sol,la devan­ture graf­fée d’un bistrosemble rete­nirles effluvesnocturnes.…

  • Poèmes

    Paris, une petite Venise

    Début de soiréeà la terrasse d’un café, débu­ter la lecture d’un recueil de poèmes,attendre une amiesous un ciel menaçant,entendre les gouttes d’eau s’écra­ser une à unesur le pavé ;obser­verles larmes du cielécla­bous­ser les tables les chaises, les clients, mon livre ;le ciel ne se retient plus,il partagesa mélan­co­lie ;tant de chagrin s’écoule sous mes pieds,viru­lent,impé­rieux,l’auvent…



Ce site utilise des cookies techniques et tiers pour fournir certains services. En poursuivant votre navigation, vous autorisez leur utilisation Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer