La Plume Culturelle

Bilan de la première édition du festi­val « Passages » : Charles Tordj­man aux anges !

Pour Charles Tordj­man et les orga­ni­sa­teurs du festi­val « Passages », la première édition messine a remporté un réel succès. Pas moins de 28 000 personnes ont décou­vert les spec­tacles des diffé­rentes troupes théâ­trales venues de l’Est de l’Eu­rope. Pas de doute, en 2013, la mani­fes­ta­tion devrait reve­nir sur la Place de la Répu­blique à Metz.

Affi­chant un grand sourire, Charles Tordj­man, direc­teur du festi­val « Passages », a de quoi être soulagé. La première édition de la mani­fes­ta­tion, qui a eu lieu du 7 au 21 mai dernier à Metz, a remporté un grand succès. « Je suppo­sais que la longue tradi­tion théâ­trale sur Nancy allait être diffi­cile à expor­ter sur Metz. Eh bien non ! La greffe a pris très vite », se réjouit l’in­té­ressé. Envi­ron 28 000 personnes ont décou­vert, durant les quatorze jours du festi­val, les diffé­rents spec­tacles propo­sés sur la Place de la Répu­blique à Metz ainsi qu’en Lorraine, avec des points de chute à Nancy, Thion­ville, Luné­ville et Vandroeuvre. Les orga­ni­sa­teurs n’es­pé­raient pas un public si compo­site, où se mêlaient les initiés, les curieux et une caté­go­rie de la popu­la­tion peu habi­tuée à s’of­frir des billets de spec­tacles en raison d’un pouvoir d’achat réduit. Car le prix des billets était abor­dable, et la mani­fes­ta­tion a dû refu­ser chaque soir des spec­ta­teurs venus nombreux. Et surtout la struc­ture cultu­relle a valo­risé le mécé­nat avec les entre­prises, dont l’objec­tif  était d’of­frir des entrées à leurs sala­riés, dans une démarche d’ou­ver­ture et de curio­sité à la culture théâ­trale venue des pays de l’Est de l’Eu­rope.

La qualité à la décou­verte artis­tique
Charles Tordj­man aime la diffi­culté. Remplir davan­tage les salles et toucher un plus grand nombre de personnes sans une réelle iden­tité festi­va­lière, cela ne le séduit pas. « C’est plus facile de créer un festi­val avec des têtes d’af­fi­ches… on est vite complet ! » Avec « Passages », les artistes, non connus en France, ont joué leurs pres­ta­tions dans leur langue mater­nelle. Une prouesse artis­tique et tech­nique qui permet de toucher le grand public en tirant l’exi­gence vers le haut dans un mélange de qualité et de diver­sité cultu­relle, et non pas vers le bas dans la médio­crité. D’ailleurs, le metteur en scène n’a pas caché son envie de prépa­rer une deuxième édition au vue de l’en­goue­ment du public, des artistes, et des élus et parte­naires privés.

Rendez-vous en 2013
Le direc­teur du festi­val « Passages » se remé­more la mani­fes­ta­tion à Nancy en 1996 : « Je me souviens qu’à Nancy, pour la première édition, nous n’avions pas eu une telle audience, nous n’avions accueilli que 2 000 spec­ta­teurs. Je crois que l’ap­pé­tit cultu­rel a été ouvert, ici à Metz », précise-t-il, en rajou­tant, très prag­ma­tique : « pour des raisons écono­miques et d’or­ga­ni­sa­tion, le festi­val ” Passages ” restera une bien­nale, mais je peux vous assu­rer que nous serons là en 2013 ». Pour 2012, les orga­ni­sa­teurs ont l’in­ten­tion de diffu­ser et de faire circu­ler dans le monde les diffé­rentes produc­tions montrées au festi­val. Quant à la muni­ci­pa­lité messine, elle semble satis­faite de l’évè­ne­ment qui s’ins­crit dans une dyna­mique cultu­relle initiée depuis 2008.

Selon Antoine Fonte, adjoint à la culture à Metz, « le festi­val ” Passages ” se situe tout natu­rel­le­ment dans la conti­nuité de ce qui avait été amorcé en 2009 avec Koltès ». Satis­fait, l’élu muni­ci­pal conclut : « il existe une réelle attente sur Metz, et avec ” Passages “, le théâtre est bien mis en valeur ! » Le rendez-vous semble pris pour 2013 !


Article publié le 23 mai 2011 dans le bimé­dia lorrain La Plume Cultu­relle.

Photo :  ©LPC|Benja­min Mathia – Charles Tordj­man, les orga­ni­sa­teurs du festi­val « Passages » et les élus locaux lors de l’inau­gu­ra­tion de la mani­fes­ta­tion le 7 mai dernier.


 

 

Ce site utilise des cookies techniques et tiers pour fournir certains services. En poursuivant votre navigation, vous autorisez leur utilisation Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer